PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

18 agents de SOGATRA sont morts progressivement depuis janvier sans percevoir leurs salaires

18  agents de SOGATRA sont morts progressivement depuis janvier sans percevoir leurs salaires

Des autobus de la SOGATRA utilisés comme barricades devant le Trésor public à Libreville en juillet 2017 pour réclamer plusieurs mois d’arriérés des salaires  @ Archives Gabonactu.com

 

Libreville, 20 août (Gabonactu.com) – 18 employés de la Société gabonaise de transport (SOGATRA) sont décédés  progressivement depuis le début de l’année en cours  sans percevoir leurs salaires, dénoncent sous l’anonymat certains employés de l’entreprise de transport, outrés par la situation de quasi cessation de paiement, découlant de la mauvaise gouvernance attribuée aux directeurs généraux successifs.

« Je vous dis, nous traversons une situation difficile depuis le début de cette année, 18 de nos collègues sont morts et d’autres sont en train de mourir à petit feu à cause de manque d’argent », a confié à Gabonactu.com un employé de  SOGATRA.

Pour plusieurs employés la situation est intenable. « Il difficile aujourd’hui de s’acheter même une ordonnance de 5 000 FCFA quand on tombe malade », a témoigné un agent administratif de ladite société.

Les salariés de SOGATRA broient du noir depuis plusieurs années. Ils accusent 8 mois sans salaires. D’après eux, leurs progénitures ne vont plus à l’école par manque de moyens financiers. Certains employés locataires ont été délogés par les bailleurs pour incapacité de payer le louer. D’autres ont divorcé. Des conséquences lourdes à l’origine semble-t-il des tensions artérielles et autres maladies  cardiovasculaires que connaissent les agents de l’entreprise étatique de transport.

C’est à peu près le même sort que connaissent de nombreux agents de l’administration publique et parapublique qui ont subi un licenciement abusif depuis plusieurs mois sans contrepartie.

Nos anciens confrères de l’Agp en sont au 15e mois sans rien.

Au contraire, ce sont souvent des menaces qui lzur sont servies chaque fois qu’ils revendiquent leur solde de tout compte.

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/18-agents-de-sogatra-morts-debut-dannee-percevoir-leurs-salaires">
Twitter