PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

16ème CMAE de Libreville : Les femmes entrepreneurs et l’énergie renouvelable en Afrique

16ème CMAE de Libreville : Les femmes   entrepreneurs et l’énergie renouvelable en Afrique

Les femmes entrepreneurs lors de l’atelier sur les énergies renouvelables en Afrique  à Libreville le  14 juin @ Gabonactu.com

 

Libreville, 14 juin (Gabonactu.com) – Plusieurs dizaines des femmes venues de 15 pays africains pour participer à la 16ème  Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE) qui se roule dans la capitale gabonaise depuis  deux jours,  ont planché mercredi sur les possibilités pour les femmes entrepreneurs africaines à s’investir dans la promotion des énergies renouvelables, gage du développement durable.

 

L’atelier avait pour thématique : « les femmes   entrepreneurs et l’énergie durable en Afrique ». Les travaux étaient dirigés par Haddijatou Jallow, ministre et présidente de l’agence de protection environnementale de Siéra Leone. Les femmes ont  passé en revue les  opportunités pour elles de s’investir dans le développement et la gestion  des énergies renouvelables telles que : « les photovoltaïques, les panneaux solaires, les biogaz et autres hydro-énergies ».

Haddijatou Jallow, la ministre sieralonaise de l’environnement présidant les travaux @ Gabonactu.com

« Nous sommes convaincues qu’éventuellement  les femmes peuvent mener ce changement dans le monde », a déclaré Jallow, appelant ses sœurs entrepreneurs à plus d’audace pour relever ce défi.

 

Le difficile accès au savoir-faire, à la technologie et  aux finances,  sont entre autres aléas  auxquels  font face les femmes entrepreneurs. « Quand on présente un projet auprès des bailleurs de fonds, on a moins de chances », a fait savoir Françoise Baptiste présidente de la chambre de commerce de Rodrigues  Maurice.

 

Pour l’entrepreneur Françoise Baptiste, la femme est capable de relever le défi des énergies renouvelables @ Gabonactu.com

En Ile Maurice, Françoise Baptiste est promoteur d’un luxueux hôtel (la Belle Rodrigaise Hôtel) alimenté entièrement par  les panneaux solaires. Selon la femme entrepreneur,  le plus d’énergie générée dessert les villages environnants de l’hôtel.

 

 

Les préoccupations des femmes entrepreneurs africaines seront déversées dans les conclusions des 16ème CMAE dont les travaux prennent fin le 16 juin prochain. Le conclave africain de Libreville est centré sur le thème principal : « saisir le moment : Investir dans les solutions environnementales innovantes pour accélérer les objectifs du développement durable et la mise en œuvre de l’agenda 2063 de l’Union africaine ».

 

Sydney  IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/16eme-cmae-de-libreville-femmes-entrepreneurs-lenergie-renouvelable-afrique">
Twitter