PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

15ème Colloque Mondial des Régulateurs à Libreville pour booster les TIC en Afrique

15ème Colloque Mondial des Régulateurs  à Libreville pour booster les TIC  en Afrique
 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre gabonais de la justice, garde des sceaux, Séraphin Moundounga  a ouvert mardi à Libreville  les travaux du 15ème Colloque Mondial des Régulateurs dont le but visé pour les 800 participants venus des quatre coins de la planète sera de trouver les mécanismes concertés et justes devant permettre de  booster le développement des Technologie de l’information et de la communication (TIC).

 
La conférence a mobilisé au total 160 Régulateurs et des centaines des chefs d’entreprises venus du monde entier. La plateforme d’échanges est organisée par l’Union internationale des télécommunications (UIT) en partenariat avec l’Autorité de régulation et des communications électroniques et de la poste (ARCEP) sous le thème « attention à la fracture numérique ! Mesures d’incitation réglementaires visant à concrétiser le potentiel numérique ».
 
Les participants focaliseront les  débats  sur la réduction de la fracture numérique en Afrique. Pour atteindre cet objectif, M. Moundounga s’exprimant au nom du 1er ministre, le professeur Daniel Ona Ondo a appelé les régulateurs à « implémenter une politique souple de taxation et à mettre en place une réglementation flexible» dans les différents Etats. Leurs cadres règlementaires et législatifs devraient  être revisités pour mieux promouvoir les TIC qui constituent un puissant vecteur de développement.  
A ce propos, le directeur du Bureau de développement de télécommunications de l’UIT, Brahima Sanou a évoqué lors d’une conférence de presse  en marge du colloque qu’il était temps de disposer « d’une régulation pour le développement au lieu d’voir toujours une régulation du marché » qui selon lui bloque l’épanouissement des populations et ine finé l’essor des pays. D’après lui, la régulation du marché fait intervenir « trop des taxes ». Avec la régulation du développement, il s’agit dit-il de « trouver des solutions consensuelles » pour le bien du consommateur final,  la population.
 
Lin Mombo, président de l’ARCEP du Gabon, président du colloque devait être l’ambassadeur de l’UIT durant un an pour promouvoir les bonnes pratiques des TIC à travers les pays membres. Les TIC constituent selon l’IUT constituent dorénavant une impérieuse nécessité et un  moyen efficace de lutte contre la pauvreté. Selon les statistiques de l’UIT,  85% des métiers vont requerront  des compétences en TIC dans les années avenirs.
 
Le  Colloque Mondial des Régulateurs est dénommé en Anglais : ‘’Global symposium of regulators’’ (GSR). Il se déroule à Libreville du 9 au 11 juin 2015. Les participants devant plancher entre autres sur des sous-thèmes comme : « le tout-Internet, les  enjeux et perspectives, stratégies innovantes pour promouvoir l’inclusion numérique,  la  taxation et économie numérique ainsi que la   cyber-accessibilité ».
 
Sydney IVEMBI
Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/15eme-colloque-mondial-des-regulateurs-a-libreville-pour-booster-les-tic-en-afrique">
Twitter