PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Bruno Ben Moubamba mène une réflexion sur l’extension rationnelle de la zone économique spéciale de Nkok

Bruno Ben Moubamba mène une réflexion sur l’extension rationnelle de la zone économique spéciale de Nkok

Le vice premier ministre en charge du logement lors de la réunion le 13 février à Libreville @ D. K

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le vice premier ministre chargé de l’urbanisme, de l’habitat social et du logement, Bruno Ben Moubamba a présidé lundi à Libreville à son cabinet une réunion portant sur l’extension rationnelle de la Zone économique à régime privilégié (ZERP) de Nkok , située à 27 km de Libreville.

 

La ZERP de Nkok est située dans la commune de Ntoum, première ville proche de la capitale gabonaise. Les populations de cette localité sont inquiètent de l’extension de la zone économique. Un élargissement pouvant aboutir selon elles à leur déguerpissement.

 

 

« Nous mettons en place une synergie pour éviter de nourrir les frustrations des populations de Ntoum et ses environs », a indiqué M. Moubamba lors de la réunion réunissant, les élus locaux et les membres des administrations concernées par cette zone économique.

 

 

Bruno Ben Moubamba s’appuie sur la nouvelle politique de développement foncier qu’il a baptisé : « le nouvel ordre urbanistique ». Une politique mise en place progressivement pour éviter que les populations occupent de façon désordonnée les terrains. Pour lui, toute occupation foncière doit se faire dans le cadre strict du respect de la loi et autres règlements en vigueur. « L’Etat est là pour protéger à la fois les plus forts et les plus faibles, nul n’est au-dessus de la loi »,  a-t-il rappelé à l’assistance.

 

 

 

Selon le ministre de l’urbanisme, si certaines villes du pays ont un « plan cadastral tordu, c’est parce qu’il y a eu trop de laisser-aller ». Il faut donc ajoute-t-il stopper tout cela en cultivant en chacun la culture du « nouvel ordre d’urbanisme » qui tient en compte l’embelli de l’habitat et du logement des populations.

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/14361-2">
Twitter