PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Jean Ping convoquera une réunion pour décider d’aller aux élections législatives ou pas

Jean Ping convoquera une réunion pour décider d’aller aux élections législatives ou pas

Jean Ping @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Jean Ping, a indiqué mardi dans une interview qu’il convoquera au temps opportun une réunion pour décider s’il faudra participer aux prochaines élections législatives ou pas.

 

« La question n’a pas été évoquée lors du dialogue national », a avoué Jean Ping précisant que c’est un sujet embarrassant pour sa coalition et lui-même.

 

Les partis qui soutiennent son action sont pour une participation à ces élections pour ne pas laisser le pouvoir tirer seul un penalty sans arbitre et sans gardien et surtout rafler la majorité à l’Assemblée nationale.

 

Jean Ping a clairement indiqué qu’il ne souhaitait pas que le pouvoir en place organise ces élections. Il a espéré qu’il sera installé dans le fauteuil présidentiel et organisera naturellement ces élections initialement prévues en décembre dernier et repoussées pour juillet 2017 pour des raisons financières.

 

Si Jean Ping et sa coalition hésitent encore sur les prochaines élections législatives, l’ex ministre des Affaires étrangères du Gabon a dit par contre qu’il ne participera pas au dialogue politique que prépare le président Ali Bongo Ondimba.

 

Sur un air moqueur il a dit qu’il participera au dialogue si l’ordre du jour porte sur la transmission du pouvoir. « J’irai dans ces conditions pour négocier les conditions de départ d’Ali Bongo et son équipe », a-t-il dit promettant de garantir la sécurité de celui qui deviendrait alors ancien président de la République du Gabon.

 

Si cela n’est pas l’ordre du jour, Jean Ping a dit « Niet ».

Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé dans son discours de fin d’année que son dialogue aura lieu  après la CAN. La date exacte n’est pas encore connue.

 

La rencontre aura pour but de reformer le système électoral pour des lendemains électoraux apaisés. Il pourra aussi être question de modifier la constitution et de reformer les institutions constitutionnelles actuelles.

Gaston Ella

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. jean -jacques

    Ping il faut arrêter de tromper les gabonais inconscients que tu manupule depuis 2014. on ava t’installer par rapport à quoi tu as perdu les elections c’est fini. il ne faut pas trop rêver.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/14262-2">
Twitter