PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Vous avez une lourde responsabilité d’informer l’opinion de façon objective, n’informez pas l’opinion sur votre propre opinion (Pierre Alain Mounguengui, président de la FEGAFOOT)

Vous avez une lourde responsabilité d’informer l’opinion de façon objective, n’informez pas l’opinion sur votre propre opinion (Pierre Alain Mounguengui, président de la FEGAFOOT)

Pierre Alain Mounguengui qu’entouraient le directeur de cabinet du ministre de la jeunesse et des sports, Anaclet Taty (gauche) et le président de l’AGPSI, Rodrigue Békalé (droite) lors du séminaire le 4 janvier 2017 à Libreville @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) a invité mardi  les journalistes sportifs gabonais à  l’occasion d’un séminaire de formation et de recyclage organisé par l’Association gabonaise de la presse sportive indépendante (AGPSI), sur la nécessité d’informer l’opinion avec professionnalisme en s’éloignant des affabulations  qui ternissent souvent l’image de la presse gabonaise.

 

 

« Vous avez une lourde responsabilité d’informer l’opinion de façon objective, n’informer pas l’opinion sur votre propre opinion », a exhorté M. Mounguengui, par ailleurs parrain de du séminaire sportif.

 

 

Le séminaire baptisé : « Jean Paul Mve Edou », nom d’un défunt journaliste sportif émérite est organisé du 4 au 6 janvier 2017 sous le thème : « Techniques de couverture de la CAN, gestion d’un groupe, loi du jeu, presse écrite, commentaire radio et télé ».

 

Une vue des journalistes sportifs @ Gabonactu.com

 

Les  différents points contenus dans la thématique centrale constituent les cinq modules devant être développés durant deux jours par les formateurs gabonais. Les experts sont constitués des  journalistes à l’expertise avérée sur le plan national et même international.

 

 

Pour sa part, le président de l’AGPSI, Rodrigue Békalé, a lancé un appel aux instances sportives gabonaises de mettre fin à la discrimination à laquelle les journalistes de la presse privée font souvent l’objet dans le recoupement de l’information.

 

 

« Les journalistes de la presse privée souffrent d’une marginalisation éclatante, nous osons espérer que cet appel sera entendu et nous compter sur votre bien bienveillance pour que chaque évènement bénéficie de la compétence de la presse, vue de façon générale sans distinction », a-t-il souligné.

 

Le Notable

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/13670-2">
Twitter