PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Alain Moupopa est décédé à 44 ans à Libreville

Alain Moupopa est décédé à 44 ans à Libreville

 

Alain Moupopa dans sa splendeur @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’ancien activiste de la société civile gabonaise, Alain Moupopa débauché en 2012 par le pouvoir pour servir comme membre de la Commission nationale de protection des données à caractères personnel, est décédé jeudi au Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL) des suites d’une maladie, a appris Gabonactu.com auprès de ses proches.

 

Originaire de Mbigou dans la province de la Ngounié (sud), Alain Moupopa avait maintenu une présence furtive auprès de la société civile malgré ses nouvelles fonctions. Il était admis au CHUL pour des soins mais les spécialistes à son chevet n’ont pas réussi à le sauver.

 

Voici un article que Gabonactu.com lui avait consacré le 9 novembre 2012 après sa prestation de serment comme membre de la Commission nationale de protection des données à caractères personnel.

Alain Moupopa rentre dans la cour des grands

« Parfait inconnu il y a quelques années, Alain Moupopa, 40 ans, citoyen effacé et très timide signe son entrée dans la cour des grands avec sa nomination au sein de la commission nationale de protection des données à caractères personnel (CNPDCP, biométrie).

Licencié de droit à l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville, Alain Moupopa a fourbi ses armes sous l’ombre de son ami Marc Ona Essangui, prix Goldman 2009.

De nombreux gabonais ont entendu le nom d’Alain Moupopa ou lu son patronyme sur internet sans connaître l’homme qui n’a presque jamais accordé une interview se contentant de figurer dans les sorties de la société civile comme un simple objet de décoration.

Alain Moupopa prêtant serment au tribunal de Libreville le 9 novembre 2012 @ Gabonactu.com
Alain Moupopa prêtant serment au tribunal de Libreville le 9 novembre 2012 @ Gabonactu.com

Jeudi dans une interview à la télévision privée gabonaise, Télé Africa, Alain Moupopa a déclaré qu’il militera toujours pour que les gabonais se retrouvent autour d’un dialogue politique comme réclamé par l’opposition.

Les analystes se demandent si son entrée au sein de la très stratégique commission nationale de protection des données à caractères personnel ne l’éloignera pas de son combat pour l’instauration d’une société égalitaire et juste en vers tous les citoyens.

Alain Moupopa est membre de la coalition Publiez ce que vous payez (PCQVP), du mouvement Ca suffit comme ça et président de l’ONG Afrique avenir.

Vendredi devant un aréopage des juristes de la Cour de cassation, de parents et amis, Alain Moupopa impeccablement habillé et la barbe rasé au plus prêt a levé sa main droite et juré « … de bien et fidèlement remplir ma fonction de membre de la Commission nationale de protection des données à caractère personnel, en toute indépendance et impartialité, de façon digne et loyale, et de garder le secret des délibérations ».

 

C’était son dernier acte public le plus glorieux.

Que la terre lui soit légère !

Gabonactu.com

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/13085-2">
Twitter