PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Mathieu Mboumba Nziengui menace de radiation les élus UPGistes qui suivent Bruno Ben Moumba

Mathieu Mboumba Nziengui menace de radiation les élus UPGistes qui suivent Bruno Ben Moumba

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) a dans une conférence de presse tenue vendredi à Libreville menacé de radiation tous les élus (locaux et nationaux) ayant suivi Bruno Ben Moubamba, ancien leader d’une faction de l’UPG qui vient de créer sa propre formation politique baptisée : « Alliance pour le changement et pour le renouveau (ACR)».

 

« Tous les conseillers communaux et départementaux, ainsi que tous les maires et sénateurs qui ont rejoint les rangs de l’ACR, sont comme évidemment le président de ce nouveau parti, radiés de ses effectifs », a déclaré M. Mboumba Nziengui, indiquant par la suite que la décision de leur radiation sera transmise  incessamment à la cour constitutionnelle, juridiction suprême qui veille au respect de la loi au Gabon.

 

Le président de l’UPG n’a pas indiqué le nombre des élus frappés par la mesure. Les militants soupçonnés d’appartenir désormais à l’ACR  seraient en train d’être identifiés.  « L’UPG conseille vivement aux usurpateurs, agitateurs et confusionnistes, se réclamant, en dépit de décisions de justice qui leur interdisent de parler en son nom, ses lieu et place, de suivre l’exemple du président de l’ACR », a-t-il martelé.

 

 

Pour Mathieu Mboumba Nziengui, la nouvelle approche adoptée par Bruno Ben Moubamba en créant son propre parti, marque la fin de la crise qui a secoué cette formation politique depuis le décès le 15 octobre 2011 de son président fondateur, l’opposant charismatique Pierre Mamboundou.

 

 

La lutte pour le leadership  de l’UPG avait éclaté au lendemain de la mort de Pierre Mamboundou. Deux tendances sont nées : « UPG-Légalistes » dirigée par Mboumba Nziengui, secrétaire exécutif et N°2 du parti à l’époque. L’autre tendance est dirigée par Jean de Dieu Moukagny Iwangou, ancien conseiller juridique du défunt Pierre Mamboundou.

 

 

En adhérant à l’UPG  en 2012, Bruno Ben Moubamba avait profité de cette confusion pour s’emparer du parti selon Mathieu Mboumba Nziengui.  « Cet ennemi qui avait infiltré l’UPG n’a pas  réussi à détruire notre parti », s’est félicité l’ancien ministre d’État à  l’agriculture, remercié le 27 septembre dernier.  L’opposant  Bruno Ben Moubamba est actuellement membre du gouvernement dit d’ouverture. Il est vice premier ministre, chargé de l’urbanisme, de l’habitat social et du logement.

 

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/12766-2">
Twitter