PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Environ 600 invités dont 4 chefs d’Etat à l’investiture d’Ali Bongo Ondimba

Environ 600 invités dont 4 chefs d’Etat à l’investiture d’Ali Bongo Ondimba

c’est de ce fauteuil qu’Ali Bongo se lèvera pour prononcer son serment @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Quelques 600 personnes dont 4 chefs d’Etat africains sont invités à la cérémonie d’investiture mardi du président réélu du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a indiqué le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze.

 

Les chefs d’Etat ayant confirmé leur participation sont Evaristo Carvalho (Sao Tome & Principe), Mahamadou Issouffou (Niger), Ibrahim Boubacar Keita (Mali) et Faur Gnassingbé (Togo).

 

Idriss Deby Itno, président de la République du Tchad et président en exercice de l’Union africaine (UA) sera représenté par son Premier ministre. Idem pour le Congo – Brazzaville et le Sénégal.

 

Le Rwanda sera représenté par son président du Sénat alors que le Cameroun dépêchera un ministre d’Etat.

Une vue partielle des invités @ Gabonactu.com
Une vue partielle des invités @ Gabonactu.com

La cérémonie est prévue au palais présidentiel de Libreville. Il s’agira d’une audience solennelle de la Cour constitutionnelle. Le chef de l’Etat prêtera serment devant la Cour constitutionnelle en présence des deux chambres du parlement (Assemblée nationale et Senat).

 

Il sera ensuite décoré par le Grand chancelier des ordres nationaux. 21 coups de canon salueront son serment.

Jean Boniface Assélé et Patience Dabany respectivement oncle et mère d'Ali Bongo Ondimba @ Gabonactu.com
Jean Boniface Assélé et Patience Dabany respectivement oncle et mère d’Ali Bongo Ondimba @ Gabonactu.com

 

Ali Bongo Ondimba prononcera un discours solennel puis une parade militaire conclura cette entrée en fonction.

 

On rappelle qu’Ali Bongo Ondimba a remporté l’élection présidentielle du 27 août dernier avec 50,66% de suffrages contre 47,24% pour son principal rival Jean Ping qui revendique toujours sa victoire volée, selon lui par Ali Bongo Ondimba.

 

Le nouveau président est élu pour un mandat de 7 ans, renouvelable autant de fois, selon l’actuelle constitution. Il a appelé au dialogue et promis former un gouvernement d’union nationale.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/12268-2">
Twitter