PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Madame Mborantsuo a pris position pour Ali Bongo (Casimir Oyé Mba)

Madame Mborantsuo a pris position pour Ali Bongo (Casimir Oyé Mba)

Casimir Oyé Mba durant la conférence de presse @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Casimir Oyé Mba, un des fervent soutien de l’opposant Jean Ping a déclaré dimanche dans une conférence de presse à Libreville que la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo, a pris fait et cause pour le président sortant Ali Bongo Ondimba à l’analyse de ses propos tenus dans une interview qu’elle a accordée à l’hebdomadaire panafricain, Jeune Afrique à paraitre ce lundi.

 

Oyé Mba est parvenu à cette conclusion suite aux propos de Mme Mborantsuo au sujet du recours introduit par Jean Ping.

 

« La Cour étant saisie en contentieux électoral, les dossiers portent aussi bien sur les résultats annoncés dans la province du Haut Ogooué, dans le Woleu Ntem, à Libreville, à Owendo ou à Ntoum », a notamment déclaré Mme Mborantsuo.

 

Pour M. Oyé Mba, cette annonce se range du côté du président sortant car celui-ci n’ayant déposé aucun recours, le contentieux ne concerne que le cas du Haut Ogooué soulevé par Jean Ping.

 

« Nous appelons Mme Mborantsuo à ses responsabilités », a insisté M. Oyé Mba, un des candidats qui s’est retiré de la course au profit de Jean Ping.

 

« Je peux tout simplement vous assurer qu’en dehors de l’aspect contentieux, la Cour va procéder au contrôle de la régularité de tous les 2 580 procès-verbaux de cette élection. Nous ne validerons des résultats que nous n’aurons pas préalablement vérifiés« , a martelé Mme Mborantsuo.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

4 Commentaires

  1. rpp.rpp33@gmail.com

    Il faut beaucoup de diplomatie pour publier des résultats autres que ceux publiés.

    La cour constitutionnelle fait tout pour aider Ali BONGO de sortir en toute douceur.

    A un tel niveau de prise de décision, l’exercice n’est pas aisée il faut le savoir

    Reply
  2. paga Moubongo

    Monsieur Oye Mba aurait aussi indique qu elle a dit rare d inverser les resultats de la CENAP, c esr une position qui en dit long sur les resultats attendus de ce recours.

    Reply
  3. jean bille

    effectivement, ces réponses disent bien cette partialité. d’ailleurs , il n’est pas étonnant qu’elle réagisse ainsi, à qui la « tour de pise » doit son modelage. cette attitude égocentrique, voire ethnocentrique, atteste bien de l’incapacité de cette présidente à être à la hauteur des attentes placées par le peuple en cette institution, dont le dévoyement est cause de morts et de crimes de toutes sortes.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/12147-2">
Twitter