PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

12 mars : les Pédégistes de Port-Gentil n’ont pas boudé leur plaisir

12 mars : les Pédégistes de Port-Gentil n’ont pas boudé leur plaisir

 

Libreville, 1 avril (Gabonactu.com) – Les cadres et militants du Parti démocratique gabonais (PDG), le parti au pouvoir au Gabon depuis sa création le 12 mars 1968, n’ont pas boudé leur plaisir de célébrer avec faste le 51ème anniversaire de leur parti.

 

Sous la houlette du membre du comité permanent du bureau politique du parti, Jean Fidèle Otandault les « Pédégistes » de Port-Gentil ont commémoré cet heureux événement en rendant grâce à Dieu pour le retour dans son pays du distingué camarade président de la République, Ali Bongo Ondimba après 4 mois de convalescence au Maroc suite à un Accident vasculaire cérébral (AVC).

 

Le directoire du parti dans la localité a demandé aux militants de continuer « d’implorer le très haut pour un rétablissement total » du Distingué camarade, titre officiel du chef du parti, Ali Bongo Ondimba.

Jean Fidèle Otandault avec des cadres du parti © DR

 

Sur le terrain, Jean Fidèle Otandault, accompagné du secrétaire provincial Albert Richard Royembo et du Maire central de Port-Gentil Gabriel Tchango, a sillonné les 4 arrondissements de la ville pour apporter la joie et la chaleur militante à la base du parti invitée à continuer à faire preuve de « discipline ».

Tous les points de rassemblement dans les 4 arrondissements de la ville ont été la preuve d’une véritablement démonstration de force. Les militants et leurs cadres n’ont pas boudé leur plaisir. Lors des élections législatives d’octobre 2018, leur parti a conquis les 4 sièges de députés de la ville réputée être un fief de l’opposition. Le PDG jouit également d’une majorité très confortable dans les conseils municipaux ce qui lui a permis de conserver le fauteuil de maire de la ville.

 

Le challenge aujourd’hui est de redonner l’espoir à la population de la ville déprimée par le chômage à cause de la fermeture de très nombreuses PME qui gravitaient autour de l’activité pétrolière. Ouverture des routes secondaires, éclairage public avec des lampadaires solaires sont les projets en cours dans la ville qui redonnent espoir auprès des bénéficiaires.

 

Capitale économique du Gabon, Port-Gentil a acquis sa réputation grâce à l’activité pétrolière abondante dans la région. Le déclin de la production pétrolière, doublée de la sévère crise des matières premières de 2014 se ressentent lourdement dans la ville.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter