PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’UE signe pour observer l’élection présidentielle au Gabon

L’UE signe pour observer l’élection présidentielle au Gabon

Signature de l’accord @ Jean Eric Nziengui Mangala

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le gouvernement gabonais et l’Union européenne (UE) ont  conclu mercredi à Libreville un accord pour le déploiement d’une mission d’observation électorale (MOE), annonce un communiqué du ministère gabonais de l’Intérieur.

 

 

« L’Union Européenne a signé le lundi 25 juillet 2016 avec la partie gabonaise un Accord pour l’envoi au Gabon d’une Mission d’Observation Electorale (MOE) lors de l’élection présidentielle du 27 août 2016 », indique le communiqué.

 

L’accord a été signé par les ministres gabonais des Affaires étrangères, Emmanuel Issozet Ngondet et son collègue de l’Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya pour la partie gabonaise. Helmuth Kulitz, représentant de l’UE au Gabon a signé pour la partie européenne.

 

La mission sera conduite par Madame Mariya Gabrielle, membre du parlement européen qui vient d’être par Bruxelles et qui est attendu de façon imminente à Libreville.

 

« La mission s’inscrit dans une dynamique d’élections transparentes, libres et crédibles », précise le texte.

 

Le Gabon souhaite que l’UE dépêche un nombre important d’observateurs qui ne s’arrêtent pas seulement dans les grandes villes du pays, mais qui puissent sillonner même les endroits les plus reculés, s’imprégner des réalités du terrain,  parce qu’il n’y a rien à cacher.

 

L’Ambassadeur Chef de la Délégation de l’U.E a pour sa part, réitéré les remerciements de Bruxelles au Gouvernement gabonais pour cette sollicitation et que, comme il est stipulé dans l’Accord, cette MOE s’inscrira dans le cadre des lois et règlements en matière d’observation des élections au Gabon et des standards internationaux.

 

En dehors de l’Union Européenne, d’autres organisations internationales telles le National démocratic institut (NDI, ONG américaine), l’Union Africaine (UA) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) vont observer le scrutin du 27 août prochain.

 

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/11453">
Twitter