PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Urgent : le journaliste Jean Dabany molesté par des gendarmes qui dispersaient une manifestation des opposants

Urgent : le journaliste Jean Dabany molesté par des gendarmes qui dispersaient une manifestation des opposants

Jean Dabany durant son passage à la clinique. Plus de peur que de mal @ facebook J Dabany

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le journaliste Jean Dabany, correspondant viédo et radio de plusieurs médias internationaux dont l’AFP et la Voix de l’Amérique (VOA) a été molesté samedi à Libreville par des gendarmes qui dispersaient une manifestation des opposants au régime d’Ali Bongo Ondimba, a raconté la victime à Gabonactu.com

 

« J’étais pris entre deux feux. Au moment où je tentais de prendre refuge vers les gendarmes les mains en l’air, ils m’ont tapé dessus », a expliqué le journaliste.

 

« Ma caméra est lourdement tombée sur le goudron. Je ne sais pas si elle a eu un choc », a-t-il ajouté.

 

Jean Dabany a fait un bref tour dans une clinique. Il est rentré chez lui avec des blessures aux bras. Il couvrait une marche de l’opposition qui a été chargée par la police. Le ministre de l’Intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya a affirmé que la marche n’était pas autorisée parce que les organisateurs n’en avaient pas fait la demande. Ils ont plutôt adressé une lettre d’information au ministre.

 

Les organisateurs affirment que la loi oblige plutôt les organisateurs à informer le ministre et non à demander une autorisation, ce que conteste Pacôme Moubelet Boubeya.

 

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. LE PATRIOTE

    FORCE DE L’ORDRE OU FORCE DE DÉSORDRE?
    UNE PREUVE DE PLUS DE LA JUSTICE A DEUX VITESSE AU GABON CAR AUTANT UNE FOULE A PU ACCOMPAGNER ALI BONGO LE 09 JUILLET DERNIER, AUTANT CETTE MÊME FOULE A LE DROIT DE LE FAIRE POUR LES AUTRES. ET SI LE CANDIDAT ALI BONGO S’EST BIEN TARGUE D’AFFIRMER PAR CETTE OCCASION LE SOUTIEN QUE LUI TÉMOIGNE CES POPULATIONS DE LIBREVILLE; DE QUOI AURAIT-IL DONC PEUR POUR NE PAS LAISSER LES OPPOSANTS FAIRE PREUVE A LEUR TOUR DU SOUTIEN QU’ILS BENEFICIENT EUX DE LA PART DE CETTE MÊME POPULATION.
    CE SERAIT LA UNE BELLE ET BONNE OCCASION D’INFIRMER QUE CETTE MASSE DU 09 JUILLET ÉTAIT ALLÉCHÉE PAR QUELQUES BILLETS DE BANQUE.
    C’EST VRAIMENT REGRETABLE QUE L’ARMÉE ET LES INSTITUTIONS D’UN PAYS SOIT AU ORDRE D’UN INDIVIDU.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/11390">
Twitter